JEFF KOONS

BOUQUET OF TULIPS

Sculpture monumentale offerte par donation à la Ville de Paris en commémoration des attentats de 2015 - 2016.
Installation en 2019 dans les jardins du Petit Palais, Paris.

DESCRIPTIF :

Bouquet of Tulips, 2016.
Bronze, acier inoxydable et aluminium polychromes.
Dimensions  de la sculpture:
hauteur : 10,40 m/11,66 m avec socle.
largeur : 8,35 m
profondeur : 9,83 m/9,92 m avec socle.
Poids approx: sculpture 27 t / avec socle 36 t

Une clarification nécessaire, 29 janvier 2018, mise à jour 31 janvier 2018.

EN QUELQUES MOTS ...

Jeff Koons offre Bouquet of Tulips à la Ville de Paris et au peuple français comme un symbole d’amitié.

130 ans après que la France a offert la Statue de la Liberté aux États-Unis d’Amérique, l’artiste américain Jeff Koons a souhaité exprimer l’extraordinaire amitié franco-américaine qui perdure et s’épanouit depuis plus de 200 ans, en créant Bouquet of Tulips.

C’est à la suite de discussions entre Jeff Koons et Madame Jane D. Hartley, Ambassadeur des États-Unis d’Amérique en France et à Monaco de mai 2014 à janvier 2017, que l’idée d’offrir un tel symbole de l’amitié entre les peuples français et américain est née.

"Bouquet of Tulips" symbolise l'acte d'offrir.

Jeff Koons explique : « Bouquet of Tulips symbolise l’acte d’offrir, représenté par la main tendue brandissant les fleurs aux couleurs vives. L’œuvre a été créée comme un symbole de souvenir, d’optimisme et de rétablissement, afin de surmonter les terribles évènements qui ont eu lieu à Paris il y a un an.  Bouquet of Tulips évoque la main de la Statue de la Liberté brandissant la torche. Je voulais faire un geste d’amitié entre le peuple américain et le peuple français. Cette œuvre dialogue également avec le Bouquet de l’Amitié de Pablo Picasso et avec sa sculpture La Femme au vase autour de l’acte d’offrir. En regardant cette sculpture, on peut aussi penser aux fleurs impressionnistes de Monet, aux fleurs rococo de François Boucher ou de Jean-Honoré Fragonard. Les fleurs sont universellement liées à l’optimisme, à la renaissance, à la vitalité de la nature et au cycle de la vie.  Elles symbolisent la vie qui continue. »

Pour l’Ambassadeur Hartley, cette donation rappelle que « nos deux pays partagent énormément au niveau politique, économique et culturel mais, plus important encore, que la France et les États-Unis sont profondément attachés au principe universel de Liberté. Tout au long de l’histoire, lorsque l’un de nos deux pays s’est retrouvé en difficulté, l’autre a toujours été solidaire et l’a soutenu. L’art a le pouvoir de rassembler les gens de tous âges, toutes origines, toutes couleurs, toutes croyances. Il est source d’inspiration et d’espérance en l’avenir. »

Madame Anne Hidalgo, Maire de Paris, a indiqué : « Que cet immense artiste décide d’offrir à la Ville de Paris l’idée originale d’une œuvre monumentale, symbolisant la générosité et le partage, témoigne de l’attachement irrévocable entre notre capitale et les États-Unis. La capitale de la France sera heureuse d’accueillir ce Bouquet of Tulips, œuvre emblématique qui a vocation à s’inscrire dans le patrimoine de Paris comme la Statue de la Liberté s’est inscrite dans le patrimoine de New York. Elle participera au rayonnement de notre ville à travers le monde et démontre une fois de plus à quel point Paris est une ville attractive dans le domaine de l’art contemporain. »

Le projet fût annoncé officiellement lors d'une conférence de presse à Paris le 22 novembre 2016, en présence de Jane Hartley, Anne Hidalgo et Jeff Koons.

Le lieu d'implantation devant porter la symbolique de l'œuvre, il avait été alors proposé à l'artiste d'installer l'œuvre Place de Tokyo, sur l'avenue du Président Wilson. Emplacement véhiculant par essence des valeurs culturelles et humaines, puisque situé à l'entrée du Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris et du Palais de Tokyo, portant ainsi la double connotation municipale et nationale de la donation, cette place se situe au cœur d'un quartier emblématique de la générosité américaine envers la France.
Les lieux à proximité immédiate des attentats avaient été écartés dès l'origine du projet, par respect pour les familles de victimes qui souhaitaient en disposer afin d'y installer leurs monuments aux morts.

Des personnalités culturelles françaises ayant contesté le choix de cet emplacement à l'automne 2017, le lieu d'installation fût ensuite l'objet de plusieurs mois de discussion entre la Ville de Paris, le Ministère de la Culture et l'artiste. Un accord fût finalement trouvé le 10 octobre 2018 et l'œuvre sera installée en 2019 dans les jardins des Champs-Élysées à l'arrière du Petit Palais.

Comme historiquement toute donation d'œuvre monumentale, le financement de ce projet est entièrement couvert par des fonds privés franco-américains, à l'instar de la Statue de la Liberté, dont Bartholdi offrit la conception, la sculpture étant payée par des souscriptions publiques françaises et le socle par des souscriptions publiques américaines, pour un coût presque équivalent à celui de la sculpture. Limité aux seuls coûts de fabrication et d'installation de l'œuvre, le financement du Bouquet of Tulips a été trouvé par Noirmontartproduction en coordination avec le Fonds pour Paris, auprès de donateurs désireux de manifester à cette occasion leur attachement aux liens d'amitié et aux valeurs de liberté qui unissent les peuples américain et français.

Jeff Koons est né en 1955 à York, Pennsylvanie. Il vit et travaille à New York.