JOANA HADJITHOMAS & KHALIL JOREIGE

UNCONFORMITIES

Installation conçue pour le Prix Marcel Duchamp 2017, exposée au Centre Pompidou.
Paris, 27 septembre 2017 – 8 janvier 2018.

DESCRIPTIF :

- Time Capsules, 2017
Projet Unconformities
Technique mixte. Recomposition d'éléments issus de forages, résine expérimentale et tube en Perspex.
- Palimpsestes, 2017
Projet Unconformities
Video HD, 12' 40".
- Zig Zag au fil du temps, 2017
Projet Unconformities
Oeuvres photographiques sur papier. Récits possibles à Paris, Beyrouth et Athènes. Dessins archéologiques et géologiques, mise en évidence d'éléments.

Commissaire de l'exposition: Alicia Knock.
Rapporteur: Clément Dirié.

En collaboration avec la galerie In Situ Fabienne Leclerc.

EN QUELQUES MOTS ...

Lauréats du Prix Marcel Duchamp 2017, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige exposent leurs nouveaux travaux au Centre Pompidou aux côtés des trois autres finalistes.

Joana Hadjithomas et Khalil Joreige présentent des œuvres issues de carottages extraits du sous-sol d’un site pour être analysés avant une construction. À partir de ces éléments voués à disparaître, ils donnent à voir les vestiges et transformations invisibles des cités enfouies et des mondes souterrains, en particulier sous trois villes omniprésentes dans leur vécu personnel : Paris, Athènes et Beyrouth. 

Ces recompositions poétiques dévoilent les mouvements géologiques entre catastrophe et régénération.

Avec l’aide d’archéologues, d’historiens, de géologues et de dessinateurs, les artistes cherchent à raconter certaines histoires et transformations de notre monde. Que perçoit-on des traces de l’histoire enfouies sous nos pieds, des catastrophes et des ruptures ? Tout est aplani, enfoui, recouvert, puis tout recommence.

Les discontinuités ou « unconformities » – ruptures temporelles, accidents et désordres géologiques – interrogent les récits possibles et les représentations de cette histoire irrégulière et complexe qui ne se résument pas à une succession de strates mais à des actions mêlant diverses époques et civilisations.

Ces recompositions poétiques dévoilent les mouvements géologiques entre catastrophe et régénération ainsi que les cycles constants de construction et de destruction de l'Homme tels des palimpsestes, chaque civilisation réutilisant les pierres des précédentes. Les œuvres questionnent également l’Anthropocène, époque qui marquerait le début de l’impact durable de l’action humaine sur l’environnement et sondent la construction du passé dans notre imaginaire pour explorer le présent.

Joana Hadjithomas et Khalil Joreige sont nés en 1969 à Beyrouth, ils vivent et travaillent à Beyrouth et Paris.