CHARLOTTE MOTH

THE WOLF, THE LADY WITH A SHELL, MARTIN AND THE COUPLE

Installation conçue pour le Prix Marcel Duchamp 2017, exposée au Centre Pompidou.
Paris, 27 septembre 2017 – 8 janvier 2018.

DESCRIPTIF :

Installation de quatre sculptures empruntées à la Ville de Paris: 
- Charles Valton, Loup sur piste, 1895, Plâtre.
- Georges Chauvel, Femme au coquillage, 1934, Plâtre.
- Charles Marie Félix Martin, L’Enfant Jésus, 1876, Marbre.
- Paul Vannier, Le Couple, 1934, Plâtre.

- La Réserve, 2017 
Film 16mm, transféré en numérique, 8"30'. Courtesy Marcelle Alix, Paris.
- Radiant Time, 2017
Disque en laiton avec armature pivotante. Courtesy Marcelle Alix, Paris.
- Colourfield Wall, 2017
Plâtre, structure métallique, enduit coloré. Courtesy Marcelle Alix, Paris.
- Plinths for Borrowed Sculptures, 2017
Socles en béton coloré. Courtesy Marcelle Alix, Paris.

Commissaire de l'exposition: Alicia Knock.
Rapporteur: Vanessa Desclaux.

En collaboration avec la galerie Marcelle Alix.

EN QUELQUES MOTS ...

Nominée au Prix Marcel Duchamp 2017 organisé par l'ADIAF aux côtés de trois autres finalistes, Charlotte Moth expose sa dernière installation The Wolf, the Lady with a Shell, Martin and the Couple au Centre Pompidou.

L'artiste poursuit ici sa réflexion sur la sculpture et son rapport à l'espace et à la lumière hérité du modernisme. Elle crée une déambulation spatiale autour de quatre sculptures en plâtre et en marbre empruntées à la Ville de Paris, marquées par le temps et la poussière, qu'elle a choisi de "déterritorialiser" en utilisant l'espace d'exposition comme un médium.

La sculpture publique, souvent commémorative et civique, devient prétexte à une rêverie intime.

En réponse à l'architecture du musée, Charlotte Moth fait rebondir la lumière du plafond sur les sculptures au moyen d'un disque en laiton. Ce scénario de déplacement critique et poétique permet de redonner une nouvelle vie aux sculptures et propose une autre histoire de l'art. La sculpture publique, souvent commémorative et civique, devient ainsi prétexte à une rêverie intime, faite de collisions que l'artiste laisse ouvertes à l'imagination du visiteur.

Charlotte Moth est née en 1978 à Carshalton (Royaume-Uni), elle vit et travaille à Paris.